Lors de la deuxième saison de Noureev à l'Opéra, il décida de rendre hommage au chorégraphe anglais Antony Tudor. La soirée comprenait quatre ballets dont deux chefs d'oeuvre : Jardin aux lilas sur le poème de Chausson et Dark Elegies sur les Kindertötenlieder de Mahler. La soirée était complétée par un pas de six sur le Canon de Pachelbel Continuo et une oeuvre sur la musique de Koechlin : Shadow Play. Lors de la reprise de la soirée, ces deux ballets seront remplacés par Leaves are Fading qui fera son retour à l'Opéra la saison prochaine après près de 20 ans d'absence des scènes.

Shadow Play
Création le 25 janvier 1967 au Royal Opera House, Covent Garden
Entrée au répertoire le 18 février 1985
Avec Charles Jude, Jean Guizerix et Françoise Legrée
Jardin aux lilas
Création le 26 janvier 1936 au Mercury Theatre, Londres

Entrée au répertoire le 18 février 1985 - Création par le Ballet Rambert
avec  Yannick Stéphant (Caroline), Michael Denard (l'homme qu'elle doit épouser), Olivier Patey (Celui qu'elle aime).Karin Averty (le souvenir du passé),
Continuo
Création le 27 mai 1971 à la Juilliard School, New York
Entrée au répertoire le 18 février 1985
27 mai 1971 : créatioin en représentation privée par The Juilliard Dance Ensemble à la Juilliard School - Première représentation publique : 20 février 1976 par le Syracuse Ballet Theatre à Syracuse, NY
avec Sylvie Guillem, Isabelle Guérin, Clotilde Vayer, Manuel Legris, Laurent Hilaire et Hervé Dirmann
Dark Elegies
Création le 19 février 1937 au Duchess Theatre, Londres
Entrée au répertoire le 18 février 1985 - Production du Ballet Rambert
avec Karin Averty,  Wilfride Piollet et Jean Guizerix, Olivier Patey, Isabelle Guérin, Laurent Hilaire,Eric Vu An

Cette soirée permettait de regrouper dans le casting les Noureev Friends qu'étaient Charles Jude et Jean Guizerix, mais aussi la jeune garde qui constituera sa fameuse "génération" : Manuel Legris, Isabelle Guérin, Laurent Hilaire, Marie-Claude Pietragalla, Karin Averty... Même si ces deux dernières ne furent pas "étoilées", elles n'en étaient pas moins distribuées dans des rôles à leur mesure.
La soirée Tudor avait été diffusée au mois d'août sur TF1, oui sur TF1 en seconde partie de soirée, et en deux fois, deux ballets un soir  et les deux autres la semaine suivante.
Jardin aux lilas évoque la dernière soirée mondaine d'une jeune femme Caroline avant son mariage et confronte un quatuor assez traditionnel, la jeune femme, son futur mari, celui qu'elle aime et un souvenir du passé du mari. Pour Dark Elegies, Antony Tudor a choisi d'illustrer en quelque sorte la musique avec des pêcheurs qui ont perdu leurs enfants en mer pendant une tempête et expriment leur chagrin.Continuo est un ballet sans argument créé pour les élèves de la Juilliard School, quant à Shadow Play, c'était un ballet un peu mystique opposant un jeune homme à des esprits célestes et des esprits terrestes dans un décor de jungle.

A découvrir même si la qualité de la vidéo n'est pas terrible.
 

 

Shadow Play

Jardin aux lilas

Continuo

Dark Elegies

Soirée Antony Tudor à l'Opéra de Paris - 1985
Retour à l'accueil